Epicuriens, je vous souhaite la bienvenue dans mon antre. Ce blog que j’ai mis au point avec amour est le point de rencontre de mes deux passions : la montagne et la cuisine.

Depuis mon enfance, je préfère passer mes vacances à la montagne. C’est l’occasion d’apprécier les splendeurs de la nature, de m’offrir une bouffée d’oxygène et de renouer avec l’authenticité. Je n fais pas l'impasse sur le confort et en plus, j’ai droit à une cuisine savoureuse qui me revigore après des journées bien remplies, passées au grand air.

Aujourd’hui adulte, ma passion pour la cuisine penche principalement vers les délices montagnards. J’apprécie ces saveurs typiques obtenues grâce aux produits du terroir. C’est sans oublier le savoir-faire qui se transmet de génération en génération pour préserver ces goûts si singuliers.

Me voici donc à vous accueillir sur un blog qui vous fera voyager dans tous les sens du terme. J’espère que vous apprécierez ce que j’ai concocté !

Mon top 5 des meilleurs restaurants en montagne


Le Chalet d’Emilie (Combloux) : c’est là que j’ai eu l’occasion de savourer un farcement digne de ce nom, un rôti de lotte mais aussi une délicieuse tarte maison aux framboises. Le repas se déguste près d’un feu de cheminée, face au Mont-Blanc, dans un décor fortement marqué par la pierre et le bois qui créent authenticité et chaleur.
La restauration en montagne
Le charme des restaurants de montagne


La Croix de Savoie (Les Carroz d’Arrache) : la vue qui s’offre à vous couvre la vallée de l’Arve. Elle se prête volontiers à l’appréciation des mets tantôt traditionnels, tantôt modernes.

La Grande Ourse (Gets) : le menu est ponctué d’originalité et pourtant, les saveurs typiques de la montagne sont très présentes. Ici, les tartiflettes sont agrémentées de homard, les burgers sont élaborés avec de la viande de sanglier, les pizzas sont garnies d’amandes…. Le dimanche, vous pourrez déguster un cochon rôti à la broche, une cuisson qui demande tout de même 6 heures, chapeau !

Jean Sulpice (Val Thorens) : c’est la simplicité des lieux qui m’a séduite. Des plats de prestige servis dans un cadre épuré, voilà ce qui résume au mieux cette adresse qui se découvre toute l’année. En hiver, vous y serez accueillis avec ds chaussons à poils chauffants, de quoi vous assurer une dégustation confortable des mets à la carte.

La Bouitte (Saint-Martin de Belleville) : les spécialités savoyardes sont à l’honneur dans ce chalet accessible à pieds, en skis, en hélicoptère ou en voiture, selon les saisons.


Zoom sur les meilleures recettes montagnardes


La tartiflette


Née dans les années 80, la tartiflette se décrit comme un gratin à base de pommes de terre et d’oignon. Dit comme cela, c'est une recette qui n’a rien d’extraordinaire. En réalité, tout est dans le mode de préparation. Une bonne tartiflette ne se réalise pas avec n’importe quel fromage mais du reblochon qui bénéficie du label AOC, excusez du peu ! Au moins le quart de la tartiflette est composée de ce fromage savoyard. La cuisson s’effectue alors en four traditionnel. Certains restaurants de montagne ont préservé ces fondamentaux, d’autres ont choisi de moderniser la cuisson pour des questions pratiques.


Les ustensiles de cuisine adaptés


Pour une tartiflette réussie, il faut quelques ustensiles bien précis. La mandoline permet de bien émincer les oignons mais aussi de découper les lardons fumés en tranches régulières. Une planche à découper avec bac de récupération est également à prévoir pour recueillir les pommes de terre, à tailler en gros morceaux. J’ai découvert cet ustensile de cuisine sur le site  https://www.kitchen.fr Vous allez gagner un temps précieux et votre présentation sera parfaite !


La raclette


Grande star de la saison hivernale, la raclette se savoure près de la cheminée, avec ceux qui vous sont proches. Cette recette gourmande et généreuse est traditionnellement élaborée à base du raclette, fromage de vache au lait cru qui puise son origine en Suisse. Il se racle littéralement à mesure que la chaleur du feu de bois le fait fondre. Aujourd’hui, il existe des appareils à raclette qui nous simplifient la vie. Le fromage se déguste avec du pain, de la viande ou des légumes, au gré de vos préférences. Pour ma part, j’achève mon repas à base de raclette avec des fruits frais, pour une note de légèreté.


A la découverte des chaînes montagneuses Françaises


Je vous l’ai dit, la montagne me passionne. Je n’ai pas vraiment de destination préférée car chaque escapade est pour moi l’occasion de faire de nouvelles découvertes. Et à mon sens, chaque massif a quelque chose à offrir. C’est donc une liste de ces chaînes qui font mon bonheur que je vous propose de découvrir dans ce paragraphe. Les hcaines montagneuses en France
Les montagnes françaises


Les Alpes françaises : cette chaîne sépare la France, la Suisse et l’Italie. Le Mont Blanc qui culmine à plus de 4 800 mètres est son plus haut sommet. D’ailleurs, c’est tout simplement l plus haut sommet de toute l’Europe occidentale.

Les Pyrénées : il s’agit d’une frontière naturelle que la France partage avec l’Espagne. Vignemale est son plus haut sommet (3 298 mètres).

Le Massif Central : culminant à 1 886 mètres, le Puy de Sancy est le plus haut sommet de ce massif qui se dresse au centre-sud-est de l’Hexagone.

Le Jura : cette fois, il s’agit d’une frontière naturelle que seuls la Suisse et la France se partagent. Crête de la Neige, son point culminant, se trouve à 1 723 mètres.

Le Massif des Vosges : plus timide que les autres, ce massif trouve son point culminant à “seulement” 1 424 mètres, au niveau du Ballon de Guebwiller.

Tous ces massifs se prêtent aux excursions dans un cadre tantôt verdoyant, tantôt enneigé. Mais ce que j’apprécie le plus, c’est l’abondance de lieux de restauration conviviaux où l’on sert des délices montagnards dans les règles de l’art.


Mon top 5 des meilleures stations de ski


Avec son ambiance festive et conviviale, Val Thorens arrive en tête de mon classement. La neige y est d’excellente qualité, les restaurants en montagne y sont prometteurs et surtout, on n’y fait pas que skier. Adonnez-vous au hors-piste ou tentez ‘expérience du boardercross, lancez-vous dans la rando en raquettes, bref, faites-vous plaisir !

planche-snow

Pour bien vous équiper et trouver le snowboard adapté, rendez-vous sur www.surfshop.fr

Le Val d’Isère qui trône fièrement dans la Vallée de la Tarentaise vous accueille dans un décor paisible et luxueux à la fois. La station de ski totalise environ 1000 hectares de domaine skiable qui se prête à une multitude d’activités incluant même le golf et l’équitation. Ce qui est certain, c’est que vous irez de surprise en surprise.

N’oublions pas La Plagne et ses 11 stations-villages où plus de 220 km de pistes vous attendent. Télémark, escalade sur glace, séance cocooning au spa, repas conviviaux en restaurant d’altitude, voilà ce qui résume à peu près un séjour à La Plagne.

Avoriaz figure aussi dans mon top 5. C’est une station qui met l’accent sur le développement durable tout en restant accrochée à ses valeurs ancestrales, notamment sur le plan gastronomique. On y vient aussi bien pour skier que pour danser et assister à des spectacles envoûtants. Le parc aquatique fait également parti des plus belles attractions de la station.

C’est dans le massif pyrénéen que Saint-Lary vous attend. Réputée pour sa facilité d’accès et ses tarifs adaptés à toutes les bourses, la station baigne dans une ambiance familiale. Les recettes françaises et les tapas espagnoles y sont à savourer avec le plus grand plaisir.